<img src="construction-renovation-piscine-polyester-06-nice-cannes-antibes-images/construction-renovation-piscine-polyester-06-nice-cannes-antibes-logo.png" alt="construction de piscines"></img><br></br> <h1><strong>Construction piscine</strong></h1>: Saint Paul Piscines <p>depuis plus de 35 ans, St Paul Piscines met à votre service son expérience dans la rénovation, la construction et l'étanchéité de piscines.</p> <h2><strong>Rénovation piscine</strong></h2>: <p>La <strong>rénovation de piscines polyester ou spray granite ou mosaique</strong> est la spécialité de St Paul Piscines avec des experts à votre disposition. Pour tout projet de rénovation de piscine, contactez nous.</p> <h2><strong>Etanchéité piscine</strong></h2>: <p>St Paul Piscines, est expert en <strong>étanchéité de piscines polyester</strong> et <strong>réparation de piscines. Pour tout problème de fuite ou étanchéité de piscine, consultez-nous.</p> <h2><strong>Pisciniste</strong></h2>: <p>St Paul Piscines est également à votre service pour votre projet de <strong>construction de piscine</strong> avec de nombreuses réalisations et références. Nous sommes à votre service pour l'étude de votre projet de construction de piscine.</p> <h3>Définition - Conception - Revetement polyester</h3><br></br> <p>Le revêtement intérieur est généralement réalisé par une enveloppe semi-adhérente en résine de polyester stratifié, armée de fibres de verre, réalisée "in situ", et assurant l'étanchéité du bassin et sa finition. Le revêtement en stratifié polyester est composé d'un certain nombre de couches d'armatures imprégnées de résine et d'un revêtement pelliculaire de finition : le gel coat appelé parfois top coat.</p> <h3>Préparation du support de la piscine</h3><br><br> <p>Les bassins dans ce cas sont constitués d'un radier en béton armé appuyé sur le bon sol, les parois sont en maçonnerie de moellons agglomérés préfabriqués ou en béton banché, ou encore en blocs à bancher. Le support est généralement constitué d'un enduit taloché fin, soigneusement dépoussiéré et dépourvu de zones friables ou de toute pellicule pouvant se déliter. Un béton brut de décoffrage est parfois utilisé comme support. Les gorges sont arrondies "à la bouteille" rayon minimum 5 cm. Les balèvres sont meulées, ou arrondies à la construction.</p> <h3>Caractéristiques construction de piscine</h3><br><br> <p>Le poids des armatures au m² n'est jamais inférieur à 1000 g/m². L'épaisseur nominale du revêtement, top coat compris, est de 3,5 mm minimum. <b>La résine de polyester</b> est issue de la polycondensation d'un acide insaturé maléique et d'un acide isophtalique ou tétrahydrophtalique avec des glycols ; le polycondensat obtenu est livré en solution dans le styrène. La résine doit être exempte de charges et ne contenir que 5 % de pigments et agents thixotropiques au maximum. Le fabricant de résine est tenu de fournir un produit adéquat, adapté à l'utilisation spécifique en revêtement de piscine. Cette utilisation doit être clairement notifiée lors de la commande par l'installateur. Les résines employées sont généralement des résines isophtaliques, de spécialité alimentaire. Les fiches techniques de résines doivent être tenues à la disposition du maître d'ouvrage ou de son représentant. <b>Les armatures en fibre de verre</b> sont exclusivement réalisées en mat de verre ou tissus de fibre de verre (roving). Le verre utilisé pour la fabrication des armatures est de qualité E. La fibre de verre doit être compatible avec la résine polyester, destinée à lui conférer les propriétés de mouillage et d'adhérences requises. Les fiches techniques des armatures utilisées devront être tenues à la disposition du maître d'oeuvre et donner toutes précisions sur la compatibilité entre les produits d'ensimage et les résines concernés. La masse minimale admissible est, en fonction des types d'armatures, de + ou - 10% : <b>- Mat : 1000 gr/m² - Mat et tissu stratifil (roving) : 900 gr/m² - Mat et tissu verrane : 1100 gr/m² </b> L'étanchéité comporte au moins 25 % de fibre de verre en masse (gel-coat non compris). Le tissu ne représentera pas plus de 50 % de la masse d'armature. On ne superposera jamais deux couches de "tissu" sans interposition d'un mat. <b>Gel Coat</b> : gel de finition constitué d'une résine de bonne résistance à l'hydrolyse du type polyuréthane ou polyester à base d'acide tetrahydrophtalique ou isophtalique. Le choix du gel coat est fait en vue d'obtenir une teinte uniforme et durable lors de la construction de piscine. Son épaisseur est de 400 à 600 microns.</p> <h3>Processus de mise en oeuvre lors de la construction piscines</h3><br><br> <p>- Préparation des résines. - Application de la couche de résine d'imprégnation sur le support, le primaire. - Application de la couche de base de résine sur la couche précédente avant polymérisation. La quantité de résine doit être supérieure au pouvoir d'absorption du mat ou du tissu, de façon à faciliter l'ébullage. Si la résine est suffisamment thixotropée et si le rouleau crée un film suffisamment épais, les deux couches peuvent être confondues. Les rouleaux et pinceaux seront nettoyés avec un solvant tel que l'acétone et parfaitement séchés avant réemploi. - Découpage du mat ou du tissu. - Positionnement de cette armature : les bandes sont mises en place verticallement et se retournent en haut, sur la face supérieure de la paroi sous le dallage ou la margelle avec ou sans gorge d'accrochage, et en bas, sur le radier sur une dizaine de centimètres environ. Les bandes de mat ou de tissu se chevauchent sur une dizaine de centimètres, et les joints des différentes couches de stratifié seront décalés. Lorsque l'armature ne peut plus s'appliquer sans faire de plis, le cas a lieu essentiellement aux angles (raccordement entre le radier et les deux parois du bajoyer); on choisira un système de raccordement par chevauchement. - Imprégnation de l'armature au rouleau. - Application d'une nouvelle couche de résine d'imprégnation. - Application d'un nouveau mat (ou tissu) et ainsi de suite jusqu'à la mise en place de la dernière armature. Celle-ci doit être bien recouverte de résine et l'opération finale au rouleau termine l'ébullage qui doit opérer par passes successives. - Sur le radier, le processus de réalisation du stratifié est le même que celui des parois. Le retour des lès sur la paroi se fait sur une dizaine de centimètres afin de renforcer les angles. - Ebarbage ou ponçage après gélification ou après polymérisation selon l'outillage utilisé. - Nettoyage et dépoussiérage de la piscine. - Préparation du gel-coat sur la piscine. - Application du gel coat à la brosse ou au rouleau sur la dernière couche de résine. (L’application se fait en deux couches au moins, la première couche non paraffinée, la seconde couche paraffinée). - Veiller soigneusement au recouvrement couche sur couche.</p> <h3>Aspect de surface de piscine</h3><br><br> <p>La surface de votre piscine doit présenter une bonne uniformité. On ne doit, par contre, pas déceler de différence de teinte, de blanchiment ou d'éclat, de manque, de coulure, de plissement ou de séparation entre le gel-coat et le stratifié, d'apparition d'armature, de fissure ou de craquelure. Certains installateurs effectuent un ponçage entre les couches pour améliorer l'aspect de surface de piscine.</p> <h3>Vérification technique de la piscine</h3><br><br> <p>Le revêtement stratifié et le gel-coat décrit ci-avant répondra aux caractéristiques suivantes : - Epaisseur >3,5mm (y compris le gel-coat), - Epaisseur du gel-coat visible : 400 à 600 microns, - Variation dimensionnelle à l'étude : moins 0,20 %, - Absorption d'eau avec le gel-coat en 24 heures à 20°C : moins 10 gr/m², - Dureté Barcol : >25 pour une résine du type isophtalique >35 pour une résine du type tétrahydrophtalique, - Résistance à la traction > 450 bars, - Allongement à la rupture > 0,70 %, - Module d'élasticité en flexion > 30000 bars, - Choc Charpy à 20°C, face sans gel-coat sur éprouvette non entaillée > 0,50 J/cm3, <b>Ces essais de vérification sont conduits conformément aux normes suivantes :</b> - Texte de l'essai Norme, - Mesure de l'épaisseur (avec gel-coat) NF P 38-301, - Mesure des variations dimensionnelles en étuve (7 jours à + 70°C, puis 1 heure à +20°C avec gel-coat) NF P 38-502, - Mesure de l'absorption d'eau à 20°C (avec gel-coat) NF T 51-002, - Mesure de dureté Barcol (face sans gel-coat) NF P 38-501, - Mesure de la résistance à la traction NF T 57-101, - Mesure de l'allongement à la rupture NF T 57-101, - Mesure de module d'élasticité en flexion NF T 57-105, - Mesure de la résistance au choc Charpy (face sans gel-coat) NF T 51-035, - Mesure de la teneur en verre (avec gel-coat) NF T 57-102. Les fabricants de résines pour piscines doivent pouvoir justifier que le stratifié fini obtenu à partir de leur produit, conformément au mode opératoire défini ci-dessus, satisfera aux spécifications précédentes. On peut fabriquer éventuellement les éprouvettes nécessaires aux essais de vérification suivant le même procédé que le stratifié polyester servant de revêtement à la piscine. Elles sont moulées dans les mêmes conditions et avec la même technique que celles employées pour les travaux (les dimensions des éprouvettes sont de 400x400 mm).</p> <h3>Pièce à sceller</h3><br><br> <p>La stratification polyester empiète sur le siège de la pièce et revient même à l'intérieur sur la paroi de la partie évidée. La proportion de styrène contenue dans la résine agit comme solvant de l'ABS et constitue le garant d'une bonne jonction entre les deux matériaux.</p>